Facebook fête ses dix ans. Que lui réserve la prochaine décennie ?

Le 4 Février, il y a dix ans, naissait une folie imaginée dans la chambre d’un étudiant à Harvard: Thefacebook.com. Aujourd’hui, si Facebook était un pays, il serait classé troisième d’un point de vue purement démographique. Tout marketeur a évidemment une stratégie Facebook en 2014, mais que nous réserve la prochaine décennie?

Selon un entretien avec Bloomberg Business Week, Zuckerberg affirme que les nouvelles innovations pourraient bien être similaires à Instagram et ne pas demander aux utilisateurs de se connecter avec leurs données Facebook, afin d’éliminer la pression que pose l’utilisation de la ‘véritable’ identité.

Pour la prochaine décennie, Zuckerberg annonce qu’il n’est pas question de construire des services d’infrastructures informatiques comme Amazon ou bien des systèmes d’exploitation ou encore du ‘prêt-à porter’ informatique comme Google  ou Apple. Sa mission est d’apporter un accès à internet aux milliards de personnes qui n’en bénéficient pas aujourd’hui, grâce à son initiative Internet.org, mise en place en partenariat avec Samsung, Qualcomm et Ericsson.

Des innovations sont annoncées, issues des projets du Facebook Creative Lab. Environ 40 idées ont émergé fin 2013, dont six seront lancées par le Creative Lab cette année. Un développement en particulier sera rattaché aux groupes Facebook et permettra aux membres de communiquer en privé.

La nouvelle application Facebook Paper, d’un style assez similaire à Flipboard, indique que le futur de Facebook pourrait bien se tenir en dehors des murs du réseau social. Zuckerberg confirme que les gens préfèrent partager par des moyens variés et que tout compresser au sein d’une même application bleue ne serait pas le format du futur.

Facebook a le mérite de rendre le monde plus petit et plus interactif. Plus de 20% du temps passé sur internet serait accaparé par Facebook. Il serait ainsi devenu le second acteur en terme de publicité digitale, derrière Google, et plus particulièrement pour la publicité mobile. L’un des avantages de Facebook sur ses concurrents est qu’il propose le plus grand catalogue de données. Mais Facebook misera-t-il sur une base de données par affinités?

La croissance, c’est aussi l’Inde, qui devrait cette année dépasser les Etats-Unis en passant de 93 millions d’utilisateurs Facebook à 150 millions. La pénétration internet reste encore relativement faible dans certaines économies émergentes de l’Asie et la première expérience online se fait souvent par l’intermédiaire d’un téléphone portable. Pour Facebook, la clef du succès dans ces marchés émergents  sera d’encourager l’accès via des téléphones portables basiques, c’est-à-dire non-smart. Plus de 100 millions de personnes dans le monde utilisent actuellement ‘Facebook for Every Phone’, une application construite spécialement pour les téléphones non-smart.

Facebook en quelques stats:

– 1,23 milliard d’utilisateurs actifs par mois

– 945 millions d’utilisateurs actifs par mois qui utilisent le mobile

– Plus de 6 milliards de ‘Likes’ par jour en moyenne

– 6 337 employés

Prenez la parole

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s